Frédérick Doiron

Ayant grandi dans la magnifique vallée de la Matapédia, Frédérick Doiron est un auteur-compositeur-interprète passionné de la musique peu importe le style. «Quand c’est bon, c’est bon et quand c’est pourri, c’est pourri!» Dès l’âge de 9 ans, il reçoit sa première guitare et commence à gratouiller des tounes de country Américain tel que du Dwight Yoakam, Buck Owens et du Ricky Skaggs.


À 16 ans, son besoin de s’exprimer et ‘’d’évacuer le méchant’’ l’amène à écrire et composer lui-même ses propres chansons. Il s’inscrit ensuite au cégep de Drummondville en guitare et chant. C’est là que, incapable de cadrer dans une école de musique, il se rend vite compte qu’il est autodidacte.


Outillé de sa tête dure, Frédérick poursuit donc son apprentissage musical en jouant dans les bars, festivals, évènements corporatifs comme chansonnier ou en band. C’est là qu’il ouvre ses horizons en découvrant pleins de nouveaux courants musicaux qu’il rajoute à sa palette de couleur.


En 2003, il lance un premier mini album solo de ses compositions ‘’Le Jouet’’. Cet album lui permet de faire les premières parties de plusieurs artistes connus sur la scène Québécoise.
En 2006, Frédérick se joint à l’équipe de Martin Levac comme guitariste et participe donc ainsi à plusieurs projets de ce dernier. Cela lui donne la chance de jouer avec plusieurs musiciens chevronnés en plus de faire des spectacles aux quatre coins du Québec.


En parallèle, il se démarque à plusieurs concours en tant qu’auteur-compositeur-interprète dont; ‘’le Festival de la Chanson de St-Ambroise’’ où il remporte en 2008 le prix : ‘’Lauréat Auteur-Compositeur-Interprète’’ ainsi qu’aux ‘’Découvertes de la chanson de Magog’’ où il remporte également en 2008, ‘’la Bourse créativité Nathalie Gravelle’’ et le Prix ‘’Oblik Studio’’. Les sous amassés grâce à ses bources lui permettent d’amorcer l’enregistrement de son deuxième album ‘‘Éponyme’’ qui verra le jour en 2010.


Frédérick se décrit comme un artiste qui n’a pas de style musical spécifique. Pour lui la musique doit être libre de couler où elle veut et c’est ça qui le rend heureux. Des fois, ça donne du country, des fois du Rock, du blues et même du reggae…etc.


C’est à l’aube de ses 40 ans que Frédérick Doiron Lance son troisième Disque ‘’Chat de Salon’’. Ce dernier est plus rock que les deux albums précédents qui sont plus folk. Pour ce faire, Frédérick s’est entouré de musiciens de renoms tels que Guy Bélanger, Marie-Christine Depeste, Jean-Fernand Girard, Patricia Deslaurier, Martin Levac, et Christian Péloquin. Pour ne nommer que ceux-là. Comme on dit, «il s’est payé la traite».
Frédérick est un artiste authentique, chaleureux et charismatique qui nous offre des chansons qui ont beaucoup à dire autant par la profondeur des textes que par la richesse de ses mélodies et arrangements musicaux.